Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2010 4 15 /07 /juillet /2010 20:04

9782266199964 Folio, Juin 2010

 

 Il vient de sortir en poche , et c'est LE poche à emmener cet été!  

Le roman le plus réussi de l'écrivain américain qui vous tient en haleine tout le long de ses 694 pages!

 


 Recette du quatre quarts réussi !

Quatre quarts1/4 d'émotion,

1/4 de malheur,

1/4 de suspense,

1/4 de voyages,

une pincée d'intelligence, un zeste de culture,

le tour de main du maître queux Douglas Kennedy. 

Vous n'avez plus qu'à déguster!

 

Incipit:

Le soir de mon treizième anniversaire, j'ai fait cette déclaration: "Je ne me marierai jamais et je n'aurai jamais d'enfants."

Cette phrase prononcée par Jane déclenche un engrenage de malheurs: son père quitte sa mère qui le lui reprochera toute sa vie. Jusqu'à ce que Jane, désespérée, décide de "quitter le monde".


Extraits

p 105: Là se trouve l'avantage de ne pas avoir beaucoup d'argent: on apprend à mener une vie intéressante sans nourrir des besoins incessants. C'est seulement quand on commence à gagner beaucoup que l'on se retrouve convaincu de la nécessité de se procurer des choses auxquelles on ne pensait même pas auparavant, et une fois qu'on les a obtenues, on se met à convoiter ce que l'on n'a pas encore; (     )

L'argent: la drogue la plus trompeuse qui soit, car elle nous donne l'illusion de pouvoir contrôler notre destin. Un vrai mensonge.

Pourtant au cours de mes premiers mois à Freedom Mutual, l'argent a été pour moi une sorte de nouvel amant complètement déjanté, résolu à me faire partager une vision du monde qui m'était inconnue. D'un coup, je laissais derrière moi les petits calculs étriqués de la frugalité pour embrasser les plaisirs de la vie, à commencer par ne pas passer de longs moments à ruminer le prix inscrit sur l'étiquette.


P 427: -Je n'en doute pas, Jane, mais c'est pourtant de ça que nous devons parler. D'Emily. Du seul être dans votre vie qui vous ait apporté...

-Vous ne savez foutrement rien, l'ai-je coupée.

-Ah oui? Très bien, alors dites-moi qui d'autre vous a jamais rendue heureuse? Un père toujours absent, qui non seulement vous a abandonnée mais vous a obligée à renoncer à une carrière dans la finance? Une mère qui n'a jamais cessé de vous critiquer et de vous dévaloriser? Ou bien votre premier amour, un homme marié, plus âgé, qui a préféré....


p 692: Lentement, très lentement, j'ai relevé la tête et j'ai vu... un lac. A la surface impeccablement lisse, sereine, et dont la couleur, un vert emeraude parfait, était au delà du cliché. Et derrière la rive qui nous faisait face, une vaste prairie, puis un mur de montagnes. C'était une journée idyllique comme il y en a dans l'Ouest, avec un ciel sans nuages, un soleil exubérant qui m'a d'abord éblouie mais qui baignait chaque chose d'une couleur de miel. J'ai observé cette étendue d'eau, cet admirable caprice de la nature enchâssé au centre d'un amphithéâtre de glaciers aux pics enneigés.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Philibert 06/08/2010 21:21



Encore un auteur à ajouter sur ma PAL? Impossible, elle va s'écrouer !



Pichenette 30/08/2010 09:44



Bonjour Philibert. Désolée de te répondre si tard, j'étais gravement atteinte d'étéite compliquée d'une vacancite aigue! La convalescence s'annonce longue...


J'adore les piles qui s'écroulent... j'ai l'impression d'être riche!


Riche de plaisirs anticipés, à venir, non taxables, "additionnables" à volonté, le bonheur, quoi!



MrLeroux 24/07/2010 07:27



En ce qui me concerne, j'ai beaucoup de mal avec cet auteur.... Je ne sais pas pourquoi ! Le style, le rythme, la faute au traducteur ?  Toujours est il que je ne réussis pas à m'investir
dans le livre !


 


La dernière tentative en date : Au delà des pyramides, récit de voyage dans l'egypte des année 90... Après une grosse centaine de pages lues, tojours pas dedans ! Je me demande même si je vais le
finir, ce qui est rarissime chez moi, partant du principe qu'un livre commencé est un livre lu !


 


Bonne continuation pour votre blog de grande qualité, et au plaisir de vous relire !



Pichenette 24/07/2010 09:24



Bonjour MrLeroux. Apparemment tu n'es pas le seul qui aies du mal! Alors que personnellement, je tombe dans le livre et ne peux plus le lâcher...Je n'ai pas lu celui dont tu parles, mais à la
centième page, tu peux éventuellement t'autoriser un coup de canif à l'auto-contrat moral et enfin à l'abandonner!


Merci de ton passage et de ton commentaire. Bon été!



Fleur de soleil 20/07/2010 07:39



Je m'en lèche les babines à l'avance.



Pichenette 21/07/2010 09:05



 Je ne suis pas une cousine (Hi!hi!hi!) mais je partage aussi les recettes!



Fleur de soleil 19/07/2010 09:03



Avec grand plaisir, je suis toujours prête à goûter les bonnes recettes !



Pichenette 19/07/2010 09:20



Tip top! Sa recette accompagnera notre prochain café!



L'Autre! 18/07/2010 16:37



un quatre quarts réussi, tout chemin.


Bisous



Pichenette 19/07/2010 09:19



Ingrédients simples, tour de main classique, ce n'est pas de la cuisine expérimentale moléculaire! C'est juste bon et se déguste jusqu'au bout, sans en perdre une miette!



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!