Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 07:00

 

Lager lanterne Gallimard, septembre 2011

 

Sélection du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud 2012.

4ième de couverture
Une comtesse charge un homme de cataloguer la bibliothèque de son château. Cet homme traverse les nuits et les jours du domaine, franchit les apparences, lit tous les livres, même ceux qui ne sont pas écrits et dont il invente l'intrigue, à mesure qu'il découvre que les morts ne sont pas morts, ni les fantômes ceux qu'on croyait, ni les vérités celles qu'on admettait. 
En fin de compte, c'est de la littérature elle-même qu'il s'agit, et à laquelle il est rendu ici le plus beau des hommages.

Incipit
« Quand elle est sortie, vers neuf heures, Azélie m'a confié la garde du château. Alors j'ai de nouveau entendu en moi la voix qui s'était tue – voix sombre, altière –, mais je n'ai pas compris ce qu'elle disait, car au même instant le démarreur de la 4L s'étranglait, le moteur vocalisait, les pneus broyaient le gravier, traçant de leur compas un cercle dont je figurais le centre et dont le rayon, englobant la bâtisse, contournant les tilleuls, s'étira jusqu'à la grille au bout de l'allée avant de s'estomper dans le néant.
La nuit est retombée autour de moi avec un grincement de herse. Je n'ai pas voulu allumer les lampes, pour ne pas effaroucher les ombres. Je suis passé de pièce en pièce, tel un fantôme qui secoue ses voiles, mais c'était la lune, à travers les fenêtres, qui déroulait sous mes pas un tapis de soie, de silence et d'argent. »

C'est un livre étonnant! Je ne savais pas qu'on écrivait encore ainsi de nos jours.
L'écriture de Thierry Laget est extrêmement travaillée, je pourrais en citer des pages et des pages, je préfère mettre un lien pour en découvrir les premières pages. 
Lire les premières pages. 
Après le premier effet de surprise, j'ai choisi de déguster ce livre par petites touches, pour éviter l'indigestion, n'étant plus habituée à avaler des phrases d'une demie page et du vocabulaire nécessitant parfois l'ouverture du dictionnaire. Et avec quel bonheur!
Avec en plus des personnages savoureux, un château, une bibliothèque, des mystères et des drames et un humour légèrement cynique et détaché qui permet à l'ensemble de ne pas tomber dans la pédanterie (humour déjà présent dans le titre du livre!). Un petit bijou qui aurait bien mérité que son éditeur le mette en exergue lors de la rentrée littéraire d'automne en lieu et place d'autres ouvrages, bien moins intéressants.

Un livre pour les gourmets de la langue!


Ecouter l'émission: Du jour au lendemain, France Culture


Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

José 17/04/2012 21:39


Ça me plé moi...

Pichenette 17/04/2012 21:42



itou!



José 17/04/2012 21:33


Une fille girouette...

Pichenette 17/04/2012 21:37



Pléonasme!



José 17/04/2012 21:23


Et toi une girouette!

Pichenette 17/04/2012 21:31



Pas du tout, je suis une fille!



José 17/04/2012 14:57


Ça ne devait pas être facile pour manger...

Pichenette 17/04/2012 21:19



Tu imagines?En fait, tu es inhumain!



José 04/04/2012 21:41


Faut prendre soin de notre Pichenette nationale...

Pichenette 17/04/2012 12:05



Tu es tellement gentil et attentionné que j'en suis restée bouche bée pendant 13 jours....



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!