Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2011 4 10 /02 /février /2011 14:00

Mémoires de la jungleGallimard. Avril 2010

Sélection du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud 2011

Prix biennale du livre d'histoire 2012


CRASH

- Le singe se réveille - La navette s’est écrasée sur une rive déserte du continent africain

DE LA JUNGLE

Quand j’ai ouvert les yeux, ma chemise blanche était toute tâchée. J’ai pensé : Oh non non non. Janet est très fâchée. Doogie, tu ne sais pas te tenir. Ma grande main j’ai posé sur le crâne et j’ai fait : Ouille, ouille, ouille, parce que Doogie avait mal au cou, au ventre, aux très grands pieds, aux deux genoux.

Doogie, j’ai dit à toi-même, tu es coincé complètement dans le petit cabinet ? Le mur de métal qui brille est découpé comme par un ouvre-boîte de conserve, une poutre qui a la couleur des yeux de Janet quand il fait soleil a traversé le plafond, elle est tombée à deux doigts de Doogie de mes jambes. Oh, heureux, très heureux que Doogie ait de telles petites jambes ! J’ai tant d’effroi. Haooooounh ! Je tambourine contre la boîte cabossée de la pharmacie à la croix verte qui soigne en tôle et en argent, je pousse un cri, deux cris.

(     )

Doogie a très mal jusqu’au cerveau ! Il lève l’autre main couverte de tâches d’huile de rousseur, mais hi hi hi c’est trop court. Doogie remue aors tous les doigts les une après les autres dans le vide. Ce n’est pas la peine ! Doogie seul, Doogie tout seul, Doogie abandonné va au Paradis qui n’existe pas.

 


J'ai eu un mal fou à venir à bout de ce glabou-glabouillis ! Le parti-pris de l'auteur d'inventer la langue approximative du singe rend la lecture difficile et fastidieuse.

Et pourtant quel travail: au fur et à mesure que le singe redevient sauvage, sa parole régresse! Et pourtant la quatrième page de couverture semblait très alléchante. Le sujet passionnant. Dommage!

Le narrateur de ce roman, Doogie, est un jeune chimpanzé (Pan troglodytes troglodytes).

Le sol du continent africain, dévasté par des guerres, des famines et une vague de pollution chimique, a été laissé expérimentalement en jachère. Partout ailleurs, l'espèce humaine s'est retranchée dans les villes et à l'intérieur de vastes stations orbitales. Un immense zoo près du lacVictoria accueille scientifiques et étudiants afin d'observer la faune préservée...

C'est là que Doogie a été élevé, dans une famille de chercheurs, en compagnie de deux enfants : Donald et sa soeur, la bien-aimée Janet. Tout autour, à perte de vue, la jungle de jadis a repris ses droits.

Singe génial et attachant, Doogie a appris à parler-à l'aide du langage des signes, d'écrans tactiles et de lexigrammes - un dialecte baroque et rapiécé.

Son récit commence alors que Doogie revient d'un long voyage en orbite. Après le naufrage de son vaisseau sur un rivage désertique de la côte africaine, le singe civilisé se retrouve seul, perdu dans la jungle. Pour rejoindre Janet et son foyer d'enfance, il devra affronter le monde sauvage, et se dépouiller peu à peu de sa " fidélité à l'humain ", quitte à redevenir un animal...

 

Biographie de l'auteur

Né en 1981, Tristan Garcia enseigne la philosophie.

Il est l'auteur de La meilleure part des hommes, prix de Flore 2008.

En mars 2011, il publiera un essai Le Droit des animaux, chez François Bourin, sur les rapports entre les hommes et les animaux, notre conception morale de l'animalité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Mimi des plaisirs 13/02/2011 23:06



Bizarre, bizarre...
Audacieux pari d'écriture et un thème intéressant, mais vraiment non, celui-ci restera sur les étagères.
Tu as eu de la constance à le lire!



Pichenette 14/02/2011 11:11



Je me suis accrochée parce que c'est un sujet passionnant et un vrai travail d'écriture! Et puis en tant que juré, je veux absolument lire tous les livres de la sélection et vraiment me faire mon
opinion!



Fran 13/02/2011 15:45



Oh intéressant ! Ton post me donne envie, sinon de lire le livre, de découvrir l'auteur !  Je note^^



Pichenette 13/02/2011 21:33



Je m'attellerai à la lecture de son essai sur notre rapport à l'animalité car le sujet est très intéressant; mais j'espère que ce sera plus facile que ce roman. L'extrait te donne une petite idée
du langage du singe!



sophie57 12/02/2011 23:32



effectivement si tout le livre est comme l'extrait, faut s'accrocher aux branches!



Pichenette 13/02/2011 21:31



Je m'y suis prise à deux fois! La première fois, j'étais pressée car je devais l'avoir lu pour les réunions du jury des Ecrivains du sud. Je n'en suis pas venue à bout, et ce que je ne fais
jamais, j'ai sauté jusqu'à la fin! Puis, je l'ai repris tranquillement à petites doses! Et oui, tout le roman est à déchiffrer/défricher à la machette avant de pouvoir s'accrocher aux branches!



Fleur de soleil 12/02/2011 12:56



C'est vrai qu'il y a de l'imagination ! On va attendre son prochain livre, ça sera peut-être plus facile.



Pichenette 13/02/2011 21:20



Son essai sur l'animalité sera sûrement intéressant , le sujet est passionnant. J'irai le feuilleter avant pour voir si le jargon philosophique m'est accessible!



Philippe D 10/02/2011 20:04



J'ai assez de singes devant moi à longueur de journée; je ne vais pas encore en rajouter dans mes lectures! LOL


Bonne soirée.



Pichenette 11/02/2011 12:08



Les pauvres!!! 



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!