Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 18:35

Qui dit cela ?


Ah ! C'est un coup de foudre ! ... – oui, mon règne est passé,


xxxxx ! – renvoyé, disgracié, chassé ! –


Ah ! Tout perdre en un jour ! – l'aventure est secrète


Encor, n'en parle pas. – oui, pour une amourette,


– Chose, à mon âge, sotte et folle, j'en convien ! –


Avec une suivante, une fille de rien !


Séduite, beau malheur !

 

Quelques lignes de plus ?

 

xx x’xxxxx. Et vingt ans d'un labeur difficile,


Vingt ans d'ambition, de travaux nuit et jour ;


Le président haï des alcades de cour,


Dont nul ne prononçait le nom sans épouvante ;


Le chef de la maison de xxxxx, qui s'en vante ;


Mon crédit, mon pouvoir ; tout ce que je rêvais,


Tout ce que je faisais et tout ce que j'avais,


Charge, emplois, honneurs, tout en un instant s'écroule


Au milieu des éclats de rire de la foule !



 

La tirade sans coupure :


Ah ! C'est un coup de foudre ! ... – oui, mon règne est passé,


Gudiel ! – renvoyé, disgracié, chassé ! –


Ah ! Tout perdre en un jour ! – l'aventure est secrète


Encor, n'en parle pas. – oui, pour une amourette,


– Chose, à mon âge, sotte et folle, j'en convien ! –


Avec une suivante, une fille de rien !


Séduite, beau malheur !

Parce que la donzelle


Est à la reine, et vient de Neubourg avec elle,


Que cette créature a pleuré contre moi,


Et traîné son enfant dans les chambres du roi ;


Ordre de l'épouser. Je refuse. On m'exile.


On m'exile ! Et vingt ans d'un labeur difficile,


Vingt ans d'ambition, de travaux nuit et jour ;


Le président haï des alcades de cour,


Dont nul ne prononçait le nom sans épouvante ;


Le chef de la maison de Bazan, qui s'en vante ;


Mon crédit, mon pouvoir ; tout ce que je rêvais,


Tout ce que je faisais et tout ce que j'avais,


Charge, emplois, honneurs, tout en un instant s'écroule


Au milieu des éclats de rire de la foule !



 



 

Don Salluste dans Ruy Blas de Victor Hugo, acte 1, scène 1 .

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

pyrausta 14/06/2011 17:53



sans vouloir faire de politique ni prendre position,ni excuser si crime  il y a  ...il y en a qui se font prendre on peut dire betement (??) et d'autres qui passent à travers...les
mysteres de la politique sont impenetrables...



Pichenette 15/06/2011 09:35



On ne fait pas de politique avec de la morale; mais on n'en fait pas davantage sans. André Malraux.



pyrausta 14/06/2011 17:50



c'es une piece que je n'ai jamais lue! Honte à moi!!



Pichenette 15/06/2011 09:32



Cela fait partie des livres que l'on découvre à l'école lorsque c'est au programme ou alors , bien plus tard, à l'occasion de vacances fort pluvieuses dans une maison de campagne! Ou encore,
après avoir tellement rit en voyant "la folie des grandeurs"! Ou pourquoi pas lorsqu'il se met à clignoter, scintiller, briller dans les rayons de la bibliothèque?



Philippe D 11/06/2011 21:53



Je suis un peu honteux de le dire mais je connais très peu Victor Hugo.


Bon dimanche.



Pichenette 15/06/2011 09:24



Oh! Quelle chance! Alors, tu peux avoir le plaisir infini de le découvrir juste parce que tu en as la curiosité et non pas parce qu'il "faut" le lire! J'allais te dire: tu devrais commencer par
... ou non, plutôt par... mais préfères-tu les romans , les poèmes? Son oeuvre est tellement importante qu'il n'y a qu'une chose à faire: direction la bibliothèque la plus proche, feuillette les
ouvrages et pioche!



chantal 09/06/2011 11:43



bravo Pichenette !


il y a aussi, de très beau et très actuel, -si pris hors contexte de la pièce-,


"que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers"...


mais ce n'est pas de notre bon Totor.





 



Pichenette 15/06/2011 09:18



Bien vu! Finalement, rien de surprenant, ni sidérant, puisque Corneille et Hugo s'étaient déjà attelés au problème!


Presque toujours en politique, le résultat est contraire à la prévision. Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe.



Richard 09/06/2011 04:09



Victor Hogo était donc plus qu'un grand écrivain ... Un véritable devin !!


Chers amis Français, votre "vie politique" n'est pas ennuyante !!!


Bonjour à toi, Pichenette !!!


Amitiés



Pichenette 09/06/2011 07:10



Tout est dans la littérature! Une confirmation supplémentaire.


Et Victor Hugo... quel homme, quel écrivain, quelle oeuvre!


Le reste, il vaut mieux ne pas en parler. 



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!