Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2010 1 23 /08 /août /2010 22:10

 

1ère surprise: en discutant avec mon professeur de théâtre, j’apprends la discrimination dont est victime sa compagnie théâtrale. Je cite :

J’ai deux amours : mon accent et Paris...

Paris 1995 : la directrice d’un théâtre qui nous recevait pour étudier notre projet de jouer, dans son lieu, « Une demande en mariage » et « Les méfaits du tabac » n’attendit pas la fin des présentations pour s’écrier, l’air aussi surpris qu’arrogant : " Vous comptez jouer du Tchekhov avec cet accent" ? Nous ignorions alors qu’Anton Tchekhov était parisien !

 

 

2ème surprise: j’entends à la radio une critique sur un film « Ensemble, nous allons vivre une très très grande histoire d’amour » et son acteur principal : Julien Doré. Le commentateur critiquait son accent du sud qui rendait le personnage ridicule et peu crédible dans une histoire d’amour.

J’aurais préféré une critique sur son jeu ! 

Faites-vous une idée: link

Allons bon, messieurs du sud, perdez votre accent ou vous ne pourrez plus vivre aucune histoire d’amour ! 


 

3ème surprise. Autre cours de théâtre, autre prof. A la suite d’une impro (plutôt réussie au demeurant) d’une des élèves, le prof lui demande de recommencer mais cette fois sans accent car elle perd de sa crédibilité. A la suite de ma protestation, on m’oppose l’argument du « bon français » !

Provençaux, Alsaciens, Bretons, Corses, Basques, Suisses, Belges, et autres, saviez-vous que vous ne parliez pas « le bon français » ?

J’aurais préféré qu’il explique que si elle voulait trouver du travail comme actrice, son accent pouvait se révéler pénalisant. Il aurait juste constaté une injustice.

Mais le fait de porter un jugement de valeur sur cet accent, c’est se faire l’écho de l’état d’esprit collectif et primaire qui assimile l’accent régional au burlesque et au ridicule.


Alors?

Notre pays n’est-il pas riche de ses diversités ? Nier les accents, n’est-ce pas nier l’histoire de ses régions, de ses peuples, de ses cultures, de ses langues qui au fil du temps se sont regroupées pour former la France d’aujourd’hui ?

Comme professeur de français, je me suis toujours attachée à familiariser mes étudiants avec les différents accents , les différences culturelles, ainsi que les différents niveaux de langue. Il n’existe pas « le bon français unique», mais le français que telle personne emploie à tel moment, dans tel contexte et avec tel interlocuteur. Et cette variété-là fait toute la saveur de la langue. J’élargis le problème mais s’il n’y avait qu’un français, comment Raymond Queneau aurait-il pu écrire le génial « Exercices de style» [1]? 

La discrimination existe, c’est un fait, inutile de le nier (et pas seulement la discrimination liée à l’accent), mais les artistes ne devraient pas se faire l’écho de la pensée unique et devraient être les premiers à lutter contre l’uniformisation et le conformisme.

 

La moralité moderne veut que l'on accepte les normes de son époque. Qu'un homme cultivé puisse les accepter me semble la pire des immoralités. (O. Wilde)

 

[1] Exercices de style est l'un des ouvrages les plus célèbres de l'écrivain français Raymond Queneau. Paru en 1947, ce livre singulier raconte 99 fois la même histoire, de 99 façons différentes.

L'histoire elle-même tient en quelques mots. Le narrateur rencontre dans un bus un jeune homme au long cou, coiffé d'un chapeau orné d'une tresse tenant lieu de ruban. Ce jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s'asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur revoit ce jeune homme qui est alors en train de discuter avec un ami. Celui-ci lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Français
commenter cet article

commentaires

Ladjo11 13/06/2011 13:42


Bonjour,native du sud et y vivant toujours,détentrice d'un accent ultra prononcé dont je suis fière,cet article me touche beaucoup,en effet,nous tous sommes en "lutte"permanente pour la survie de
nos cultures regionnalles,et cantonner la culture française au seul bon parler Parisien me fait bien rire!!!la France est ce qu'elle est de par ses mélanges de cultures,qu'ils soient intérieur au
pays ou qu'ils viennent de l'immigration.les gens doivent se rendre compte de l'importance majeure de ce patrimoine!!!continuerons nous a être un des rares pays qui ne reconnait pas ces diversités
culturelles et linguistiques???!!!bien dommage....


Pichenette 15/06/2011 09:27



Bonjour Ladjo. J'ai eu la même réaction épidermique que toi! Ca m'a choquée et exaspérée. Et surtout, garde ton accent sans complexe, il fait partie de ton identité et de l'identité nationale,
n'en déplaise aux obtus! 



pyrausta 02/09/2010 21:36



je suis bien d'accord avec ce qui ressemble à un coup de g...! arretons de tout uniformiser!acceptons nos differences qui font nos richesses et la saveur de notre magnifique pays!c'est à chaque
fois un voyage quand on part en France car notre langue ne se parle pas de la meme façon ,nos us et coutumes,la culture, pas tout à fait les memes,notre nourriture variee et pourtant nous
appartenons tous à un seul et meme pays!


j'adore cet accent chantant du midi!! Yves Montand l'avait encore meme s'il a tente de l'effacer un peu..et c'etait savoureux! ne laissons pas des Raimu ou Fernandel cantonnes dans des
roles  de meridionaux !!


et franchement l'accent d'Arletty ce fameux titi parisien...ben lui je ne l'aime pas! et un "je t'aime " "avé l'acent" sonne plus joliment que le meme avec l'accent parisien! Bon...je prends
quand meme au cas où..



Pichenette 03/09/2010 11:22



Comme coup de g..., bravo, tu ne fais pas dans la demi- mesure!


Incompréhensible , à l'heure de l'intégration, la diversité , dans un pays aussi varié, et qui plus est, dans un domaine artistique!



Fleur de soleil 18/05/2010 07:31



Mais il n'y a pas l'assen !!!!



Pichenette 19/05/2010 10:44







Fleur de soleil 16/05/2010 21:51



sniffffff, je n'ai pas réussi à aller voir "ensemble nous allons vivre une très très belle histoire d'amour", et maintenant il n'est plus projeté nulle part ! Nous ne saurons donc pas si l'accent
méridional est crédible pour un amoureux convaincu. Le suspense demeure entier.



Pichenette 17/05/2010 12:54



Au moins, tu l'entends sur ton blog. "Pour un infidèle", ça c'est un titre pour un séducteur!



Fleur de soleil 29/04/2010 20:43



Promis, dès que j'ai vu le film, je vous donne mon avis. C'est vrai qu'il n'est pas projeté dans beaucoup de salles.


Moi je me régale en entendant les accents (je travaille sur l'aéroport, alors je suis servie), et j'espère que nous garderons ces différences.


A bientôt



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!