Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 12:17

 Un peu trop débordée, ces derniers temps, j'ai été totalement absente de mon blog. Et vous avez été vraiment gentils de m'aider à retrouver le chemin de mon clavier et de l'inspiration par des envois de textes, d'expressions, de demandes de piqûres de rappel de grammaire ou simplement de messages d'amitié.

Ce texte m'a été envoyé par Mimi qui l'avait reçu de x qui l'avait reçu de y. Bref, il circule sur le net, je ne sais pas qui l'a écrit, merci à son auteur(e) inconnu(e), il ne pouvait que me plaire! Faire de la poésie avec avoir et être me rappelle Orsenna et sa Grammaire est une chanson douce.

 

 

Etre et Avoir

 

 

Loin des vieux livres de grammaire,

Ecoutez comme un beau soir,

Ma mère m’enseigna les mystères

Du verbe être et du verbe avoir.

 

Parmi mes meilleurs auxiliaires,

Il est deux verbes originaux.

Avoir et Etre étaient deux frères

Que j’ai connus dès le berceau.

 

Bien qu’opposés de caractère,

On pouvait les croire jumeaux

Tant leur histoire est singulière.

Mais ces deux frères étaient rivaux.

 

Ce qu’Avoir aurait voulu être

Etre voulait toujours l’avoir.

A ne vouloir ni Dieu ni maître,

Le verbe Etre s’est fait avoir.

 

Son frère Avoir était en banque

Et faisait un grand numéro,

Alors qu’Etre, toujours en manque,

Souffrait beaucoup dans son ego.

 

Pendant qu’Etre apprenait à lire

Et faisait ses humanités,

De son côté, sans rien lui dire,

Avoir apprenait à compter.

 

Et il amassait des fortunes

En avoirs, en liquidités,

Pendant qu’Etre, un peu dans la lune

S’était laissé déposséder.

 

Avoir était ostentatoire

Lorsqu’il se montrait généreux.

Etre, en revanche, et c’est notoire,

Est bien souvent présomptueux.

 

Avoir voyage en classe affaires.

Il met tous ses titres à l’abri.

Alors qu’Etre est plus débonnaire,

Il ne gardera rien pour lui.

 

Sa richesse est tout intérieure,

Ce sont des choses de l’esprit.

Le verbe Etre est tout en pudeur,

Et sa noblesse est à ce prix.

 

Un jour, à force de chimères

Pour parvenir à un accord,

Entre verbes, ça peut se faire,

Ils conjuguèrent leurs efforts.

 

Et pour ne pas perdre la face

Au milieu des mots rassemblés,

Ils se sont réparti les tâches

Pour enfin se réconcilier.

 

Le verbe Avoir a besoin d’Etre

Parce qu’être, c’est exister.

Le verbe Etre a besoin d’avoirs

Pour enrichir ses bons côtés.

 

Et de palabres interminables

En arguties alambiquées,

Nos deux frères inséparables

Ont pu être et avoir été.

 

 

 

      Merci à Philibert link qui m'a signalé qu'il s'agit d'une chanson d'Yves Dutheil.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pyrausta 21/10/2010 12:13



ma fille a un maitre de philo!!! il est un peu dejante (ce que ma fille adore)mais il leur fait aimer la philo en leur donnant le gout de la recherche et de la reflexion!! c'est enorme!



Pichenette 22/10/2010 19:30




Ah! Enfin des gens de qualité!!! J'espère qu'il a commencé ses cours en parlant de la logique, qui enseigne les trois opérations de l'esprit :


La première, la seconde, et la troisième. La première est de bien concevoir par le moyen des universaux. La seconde, de bien juger par le moyen des catégories; et la troisième, de bien
tirer une conséquence par le moyen des figures barbara, celarent, darii, ferio, baralipton, etc...




Fleur de soleil 19/10/2010 17:27



Tout ce perd ma pauv' Lucette...



Pichenette 19/10/2010 23:58



Ca c'est  ben vlai !



Fleur de soleil 19/10/2010 09:01



Et non, je n'ai pas ça dans mes dossiers !



Pichenette 19/10/2010 10:20



Comment? Pas de maître de philosophie? Ni de maître à danser , de musique, d'armes? Mais que deviennent les gens de qualité ...



pyrausta 15/10/2010 22:27



belle citation et comparaison...je retiens...


celle de RM du Gard....p'te un peu faux cul...



Pichenette 16/10/2010 10:30






 


Bien d'accord!!!



Fleur de soleil 15/10/2010 20:15



Super classe ! Je vais la retenir celle-là, on ne sait jamais, j'aurai peut-être l'occasion de la placer un jour



Pichenette 16/10/2010 09:37



Monsieur Jourdain faisait de la prose et des vers avec son maître de philosophie! et j'adore cette scène où son maître tente de lui parler de choses... philosophiques , finit par lui faire un
cours de phonétique, et l'aide à ne rien changer à son  "belle marquise, vos beaux yeux me font mourir d'amour". As-tu un maître de philosophie?



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!