Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 09:25

Avignon. Un spectacle pour les amoureux des mots.

Duquesnoit s'amuse avec les mots, jongle avec les sonorités, sème les calembours. Feu d'artifice de jeux de mots et rire garanti 100% matière grise. 

Un seul bémol: si vous riez trop, vous en perdez la moitié!


Extrait:

Excès de nos phobies

(     )

Quand rien ne va plus, c'est la faute à l'autre.

Un exemple: 
L'essence augmente. C'est la faute au pétrole!
La hausse du pétrole, c'est la Lybie!

Un autre?
Les cigarettes augmentent, c’est la faute au papier.
Si le papier augmente, c’est la faute au bois.
Si le bois augmente, C’est la Syrie !

En France, on n’a plus de bois. On manque surtout de bouleaux.

 

On nous dit : - Achetez français !

J’ai beau racler les fonds de terroir, j’ai beaucoup de difficultés à retrouver les spécialités gastronomiques qui faisaient la renommée de nos petites villes de province : le sucre de Cannes, le pâté de Foix, le vin de Metz, les pastilles de Mantes, le Chili de Concarneau, le beurre de la Grande Motte.

Nos créations artisanales sont reléguées au rang d’antiquités. Plus de lits de Caen. Plus de règle de Troyes.

Chez les marchands d’Albi, plus de culottes de Pau. A Agen, t’as plus d’agendas, plus de plumards à Limoux, plus d’autos à Bagnols, plus de bannières de Bigorre. L’industrie périclite à vue d’œil. Paraît même qu’on manque de palans à Montreuil !

 

(     )

 

L’économie française est attaquée sur son marché intérieur. Près du quart de nos voitures sont japonaises.
Nos chevaux : tout petits, déjà poneys !

 

Beaucoup de nos produits sont importés :
le crêpe : de Chine 
les bergers : Allemands
les tissus : Ecossais
les clefs : Anglaises
les poteries : en glaise également !

 

Interview: link    

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Théâtre
commenter cet article

commentaires

L'Autre! 26/07/2010 11:53



C'est trop excès lent !  J'en souhaite vite d'autres. Bisous



Pichenette 27/08/2010 00:11



Lors du spectacle, je me tenais les joues pour arrêter de rire et entendre la suite! Et j'en ai eu des courbatures... Un festival au festival d'Avignon.



Fleur de soleil 25/07/2010 11:17



Savoureux !



Pichenette 27/08/2010 00:08



Le spectacle était formidable! Un plaisir parmi d'autres à Avignon...



Richard 24/07/2010 12:36



Bonjour Pichenette,


J'adore ce genre de spectacle. Au Québec, nous avions un merveilleux personnage, un clown, qui jouait pétiquement avec les mots: Sol, personnage de Marc Favreau. C'était extraordinaire ! Personne
n'a pris sa place ... Un grand vide !


Quelques exemples de certaines de ses trouvailles: Les oeufs limpides, le bout de jouet et quelques citations:


« On a beau avoir fait le sot toute sa vie, le plus dur c'est le dernier moribond. »

« Si tous les poètes voulaient se donner la main, ils toucheraient enfin des doigts d'auteur! »

« La vanille appartient à ceux qui se lèvent tôt; il faudrait écrire ça tous les soirs dans son cornet. »

« Si vous donnez à un pirate de l'air, faut pas vous attendre à ce qu'il vous rende la pareille!»

« J'assomme mes responsabilités. »

« À force de se faire traiter de vagabond à rien... »

« Je m'égalomane à moi-même...! »

« Les photographes font tout un plat de leurs lentilles, et ensuite ils courent travailler au noir. Ça n'impressionne personne! »




Pichenette 24/07/2010 12:51



Bonjour Richard. Ils sont tout à fait dans la même veine! D'utilité publique...Je me délecte. Merci pour ce florilège. 


Au spectacle de Duquesnoit, je riais tellement que je me tenais les joues pour arrêter! Il les envoie en rafale, et si tu ris, tu en rates la moitié!  



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!