Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 21:43

Martinez domaine murmures Gallimard

 Coup de coeur

Lauréate prix Goncourt des lycéens 2011

Lauréate prix du roman historique de Levallois 2011

3ème sélection prix Goncourt 2011.

2ème sélection prix Médicis 2011

1ère sélection prix Renaudot 2011

Lauréate prix des lecteurs du centre des Ecrivains du sud 2012

 

 

Un conte, un merveilleux conte du Moyen -âge. L'imagination poétique de Carole Martinez nous emporte dans un rêve mystique et sensuel, violent et romantique. 

Une histoire, un souffle, un talent! 


L'héroïne est forcément jeune et belle et s'appelle Esclarmonde.

Je suis Esclarmonde, la sacrifiée, la colombe, la chair offerte à Dieu, sa part. J'étais belle, tu n'imagines pas, aussi belle qu'une fille peut l'être à quinze ans, si belle et si fine que mon père, ne se lassant pas de me contempler, ne parvenait pas à se décider à me céder à un autre. j'avais hérité de ma mère une lumière sur la peau qui n'était pas commune. Derrière mon visage d'albâtre et mes yeux trop clairs, une flamme semblait vaciller, insaisissable.

 

Dans tout conte, il y a un prince charmant. Celui-ci, Lothaire, n'est ni prince ni charmant!.

Restait Lothaire, gorgé de rage et d'ambition. Sa fougue et son habileté aux tournois lui avaient si bien permis de se distinguer que, de l'avis de tous, même de mon père, son bon sang viril méritait de se perpétuer. Cette union était donc une aubaine. Une fois marié, il deviendrait seigneur à son tour: sa femme, aussi frêle, docile et muette fut-elle, lui conférerait une nécéssaire épaisseur, celle des bâtisseurs de lignées. Il restait des places à prendre dans ce comté de Bourgogne. Ma matrice le projetterait dans l'avenir, il labourerait ma chair comme il faut pour que sa gloire put s'y enraciner, pour que sa descendance fut forêt, beaux garçons qui, prenant sa suite, porteraient son nom, abriteraient son sang, sa mémoire, sa gloire pour les siècles des siècles, sans compter la dot et l'alliance attachées à celle qu'on lui donnait jusqu'à ce que la mort s'ensuive.


Mais Esclarmonde refuse sa condition et, le jour de son mariage, se consacre à Dieu, d'une manière violente et spectaculaire.

Comment échapper à cette destinée sinon avec l'aide du Christ? (     ) Béguines, mystiques, recluses volontaires parvenaient parfois à mener leur entourage et gagnaient une liberté autrement inconcevable. Une autonomie à laquelle presque aucune autre femme de ma caste ne pouvait prétendre.
Mais à quel prix?

 

Elle croit trouver la paix en s'emmurant dans une cellule collée à la chapelle du château, mais la vie ne s'arrête pas aux barreaux. Elle connaîtra le pouvoir, l'amour, l'enfantement, les visions, la croisade, la violence. 


Le précédent livre,  Le coeur cousu (  Coup de coeur, 9 prix littéraires) était tout aussi envoûtant, plus fantastique. Carole Martinez se renouvelle complètement avec son second roman et pour notre plus grand plaisir. Et si défauts il y a , je ne veux pas les voir! A quand le troisième?

 

lire les premières pages

Partager cet article

Repost 0
Published by Pichenette - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Mimi des Plaisirs 01/02/2012 10:09


Je suis partante pour ce conte: tout ce que j'aime , apparemment...Je me prépare à de bons moments. Merci de m'avoir rouvert l'appétit de lire!

Pichenette 01/02/2012 15:14



 Tu liras et me diras....



Philippe D 31/01/2012 18:01


Ce livre est le coup de coeur de nombreux blogueurs. Je le lirai, c'est sûr, mais j'attends sa sortie en poche.


Bonne soirée.

Pichenette 31/01/2012 20:43



C'est toujours difficile de lire un livre qui t'a été recommandé souvent et beaucoup. Tu mets la barre haut et tu es souvent déçu. Carole Martinez a du talent, une belle plume, elle raconte une
histoire et si tu te laisses bercer, alors elle t'emporte avec elle. Je pense qu'on aime, ou on n'aime pas mais "bof" me parait impossible. J'espère que tu ne seras pas déçu.



José 31/01/2012 14:31


Je demande en mode murmuratif: Le cœur cousu, ça traite des trucs greffés?

Pichenette 31/01/2012 20:39



Berk! Tu as bien fait de murmurer, quelle horreur! Non, c'est un conte dans lequel une jeune fille a reçu une boite à couture merveilleuse qui permet de tout recoudre, y compris les coeurs
brisés...Un conte!



sophie57 31/01/2012 13:16


j'ai toujours Le coeur cousu en attente, j'avoue ne pas être enthouisiasmée par les extraits que tu proposes, je crains un peu de tomber sur une deuxième Véronique Ovaldé, dont je n'aime pas du
tout le style...on s'en reparle après la lecture du Coeur cousu!

Pichenette 31/01/2012 20:31



J'ai lu un livre de Véronique Ovaldé, et je n'en relirai pas d'autres, je n'ai pas aimé du tout son style! Idem! Le coeur cousu, (malgré quelques longueurs) est envoûtant, fascinant... ou
détestable. Je te garantis que tu aimeras ou pas du tout mais impossible que tu restes entre les deux rives.Pour celui-là, j'ai hésité à mettre des extraits parce que cela coupe le souffle du
récit. Un autre style, une autre époque. Pas parfait non plus, mais peu importe, c'est une plume!



chantal 31/01/2012 12:11


ton commentaire enthousiaste, florence, donne envie de lire ce livre alors que le titre ne me tentait pas trop... j'irai voir si ma bibliothèque l'a acheté, car les fonds sont en baisse en ce
moment.

Pichenette 31/01/2012 12:22



Avais-tu lu le premier roman de Carole Martinez? Soit tu aimes, soit tu n'aimes pas, tu ne peux demeurer tiède. J'avais été emportée par ce conte fantastique. Nous l'avions mis au programme de
Liber'thé. Celui-là est sûrement dans ta bibliothèque.


Se renouveler autant pour un deuxième livre me laisse pantoise, quel talent! Ca parle de religion, de la condition des femmes, des rapports de force entre humains, d'amour, de haine, alors même
s'il y a une petite baisse d'énergie au milieu du livre, aucune importance. Il est sur la sélection des Ecrivains du sud, et a été vraiment remarqué à sa sortie à l'automne. 2 prix à ma
connaissance.



Présentation

  • : Panoramas
  • Panoramas
  • : Mes lectures. La langue française. Français langue étrangère.
  • Contact

Profil

  • Pichenette
  • Professeur de français langue étrangère.
Coach en orthographe.
Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.
  • Professeur de français langue étrangère. Coach en orthographe. Jurée du prix des lecteurs des Ecrivains du Sud.

Vous Cherchez Un Article?

Je Classe Autrement!